ninasaul

ninasaul

Affectueusement, Nina.

Aujourd’hui est une époque que l’Histoire n’a jamais connue. Une époque où l’on croit tout connaître. Une époque où les compte-rendus de guerres nous arrivent chaque jour, en images, en chiffres, en reportages, en documentaires, en posts, en hashtags. Le compte-rendu des horreurs est quotidien. Au quotidien des horreurs, s’ajoute celui des médiocrités. C’est une époque où l’on nous bassine que c’était mieux avant.  Vraiment ? Avant quand ? 

 

Le monde a toujours fait mal. Le monde a toujours eu mal. En France pas plus tard qu’hier … Au XIXème siècle à Paris sévissaient les Comprachicos, des bandes qui achetaient les enfants, les défiguraient et les vendaient. Nina a eu vent de cette histoire dans un livre qu’elle est en train de lire, qui parle de Victor Hugo.

 

Avant c’était mieux ? Avant quand on mourrait d’un cancer de la prostate de malnutrition de manques de soins ? Non. Avant n'était pas mieux

Aujourd’hui peut, doit être mieux qu’hier. 

 

Aujourd’hui est le berceau de l’humanité de demain. Tu as ton mot à dire, ta carte à jouer. 

 

Le pire a toujours existé. Le pire hante chaque personne qui vit sur cette terre. N’importe où sur cette terre le pire est possible. La perte. La maladie. La douleur. La souffrance. ... 

 

Le pire est dur à vivre. La vie est dure à vivre. Les enfants sont durs à élever. La peur nous tente à chaque coin de rue surtout dans les moments difficiles, surtout dans les moments de doutes … 

 

Mais qu’est-il advenu du meilleur de nous-même, de ce meilleur de nous-même que nous pouvons tous donner ? Car oui, chacun de nous a un meilleur à donner. 

 

Le quotidien est fait de frustrations, de complications, de trahisons, de mauvais réveils, d’insomnies, de diagnostics, de manques de moyens, de politiques médiocres, de malentendus, de fins de mois difficiles, de brouilles familiales, d’envies de meurtres, d’envies d’ailleurs  … 

 

Mais de ces quotidiens, de nos quotidiens naissent nos rêves.  De nos enfances naissent nos rêves… Nos rêves qui sont nés avant nous, avant nos quotidiens. Nous sommes nés Rêve. Nous sommes nés d’un rêve, d’un orgasme, d’un viol, d’une rencontre. Nous sommes nés … Et ...  

 

Nous sommes nés pour donner le rêve. Le pêcher originel n’existe plus. Les temps ont changé. 

 

L’Humain doit continuer la lutte. L’amour est un combat. Ne baisse pas les bras. Quand tu jouis de ton sourie, au lever du soleil, au coucher du soleil, devant un enfant, quand tu sens le sourire en toi, ne le laisse pas partir … Quand tu sens l’amour, et tu le sens en toi plusieurs fois par jour, laisse le grandir … 

 

Et si le désespoir te prend sache que tu n’est pas seul … Mais, dans ces moments de faiblesses, pense à ceux qui se sont battus quand le reste de l’humanité était fatiguée … Tu n’es pas seul, sois fort et bats-toi. 

 

Affectueusement, Nina.



08/12/2016
10 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 35 autres membres