ninasaul

ninasaul

Toutes mes années sous mon nez

Depuis quelques années déjà
Je ne me rends plus compte que d’une seule chose
Et je ne me rends compte plus que de cela

 

Du temps qui passe
Et de toutes ces journées qui me passent sous le nez
De ces journées qui passent à un rythme effréné 

 

Et quoique je fasse de mon temps Du temps qui passe
Ces journées ne sont plus à moi 
Et elles me passent sous le nez, zélées

 

Ces journées passent, hélas 
Et elles se suivent les unes après les autres
Et elles s’enchaînent Et elles m’enchaînent

 

Et je les aime



25/09/2018
4 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 42 autres membres